- 39 - Pas pénal parait-il ?

Publié le par troublante-republique.over-blog.com

En cours de rédaction 

 

 

"Où il n'y a point de justice, il n'y a point de république."  Citation de Saint Augustin

 

 

PAS PÉNAL PARAIT-IL ?

 

- en 1995, je porte plainte pour obtenir la copie conforme, c'est à dire signée  de la prose de MAÎTRE GOUROU


- en 1996, ma plainte est secrètement et discrètement classée sans suite. Ont-ils entendu MAÎTRE GOUROU ? Ont-ils entendu les signataires en secret ? Alors là => Mystère et certainement qu'on ne viendra jamais me le dire, je ne me berce plus d'illusions. De toute façon s'ils ont entendu MAÎTRE GOUROU et/ou les signataires en secret, assurément => ils n'ont pu que me prendre pour un idiot (l'idiot du village), là aussi je ne berce plus d'illusions, ce qui expliquerait le classement sans suite et qu'il était inutile de m'entendre à nouveau avant le classement sans suite..  de toute façon si MAÎTRE GOUROU a été entendu par la police qu'a-t-il raconté ? MAÎTRE GOUROU aurait-il expliqué à la police le contenu de sa lettre d'outrances bourrée de tout et n'importe quoi et que je devais supporter tous les malheurs de la planète ? Qui sait ? Et pourtant, droit dans ses bottes, c'est ce qu'il aurait dû expliquer à la police judiciaire. Bon restons sérieux, sur ce point il a du être muet, car avec de telles accusations, il y a longtemps que je serais sous les verrous (rappel : pays ou on égorge, pays ou règne le fanatisme et j'en passe, "comme dans le cochon : tout est bon" ).

 

- Bref, de 1994 à 1999, je dois subir tout et n'importe quoi et je dépose diverses plaintes et même un main courante pour laquelle cela m'a été laborieux de l'écrire (j'y reviendrai pour la main courante ou j'avais l'impression d'être attendu, mais peut-être que je me trompe ? Qui sait ?) . Oh, j'aurai assurément presque pu y aller tous les jours porter plainte, ne fusse que pour le foutoir presque permanent dans ma boite aux lettres. Mais je commençai de plus en plus à comprendre que c'était un VRAI, un ENORME foutage de gueule cette curieuse magouille (désolé pour le terme "foutage de gueule", mais il convient à 100%). On ne comprend pas cela instantanément,car l'implicite est de faire confiance, donc il faut du temps pour le comprendre.

 

- Donc en 2000. J'étais déjà en délit de fuite depuis 1 ans du tribunal auto-constitué . Je fais une demande au 1er Ministre Jospin et j'obtiens la réponse en image ci-dessous . Bref, il faut noter que le comportement des services du 1er ministre Jospin au moins sur ce point a été sérieux.

   

Que peut-on lire sur cette réponse :

 

Je cite : ".....Les faits dénoncés n'apparaissent pas susceptibles de qualification pénale..."

Ma remarque : Ils n'en sont même pas très persuadés que ce ne soit pas pénal !!! Comme quoi que ma plainte a probablement été vite classée sans même m'entendre de nouveau. Ils ont probablement attendu le délai d'un an pour la classer sans suite.     

 

 

De toute façon, ne soyons assurément : pas naïfs car pour les autres plaintes : foutoir dans ma boite aux lettres, serrure de boite aux lettres cassées, courrier volé, pneus crevés => là aussi, ce ne doit pas être susceptible de qualification pénale, car j'attends encore la réponse sans suite concernant ces plaintes...Bon, ne soyons pas naïfs, depuis tout ce temps, assurément ces autres plaintes ont elles aussi été classées sans suite.Donc, il leur est totalement inutile de me l'écrire, car même si je suis l'idiot du village, j'ai malgré tout : réussi à décoder.Bien souvent  une NON RÉPONSEest très démonstrative et parfois aussi causante qu'une réponse qui vous envoie "balader" .

 

Si bien que, depuis =>  je n'ai pas ouvert certaines lettres.  !!!! 

 

Pas pénal dixit le Tribunal de Grande Instance de Creteil

 

 

triubnal de Grande instance Créteil

 

 

      Encore à rédiger ................................ 

 

Vidéo ci-dessous : Je n'ai jamais de ma vie vu ce genre de bâtiment et

je serais bien incapable d'y aller, sauf avec mon GPS.

 

 

 

 

 

Commenter cet article