- 28 - EN VRAC => les exactions impunies + Divers

Publié le par troublante-republique.over-blog.com

 

 

 

 

Le danger de ne plus dire bonjour à qui que ce soit.

 

Donc, je vous dis même le plus idiot de la planète arriverait à comprendre…. J’avais compris…. Étant devenu l'idiot du village ("décret" de MAÎTRE GOUROU) , j’avais décidé de ne plus dire bonjour à qui que ce soit , comme ça copropriétaires ou pas, je ne raterai pas mon coup !!

Au moins en mettant tout le monde dans le « même sac », j’avais la certitude de ne pas oublier un seul lâche !!

 

1er danger

 

Un jour, un monsieur, me fait un reproche coléreux de ne pas le saluer et ne pas lui dire bonjour. J’arrive à dialoguer avec lui, à lui expliquer en peu de temps l’essentiel et que pour moi, "idiot" comme je l’étais il me fallait leur démontrer que je n’étais pas encore assez idiot pour leur dire bonjour. Bref, si en plus de  se faire passer pour un idiot par décret de MAÎTRE GOUROU il me fallait les saluer => Ben voyons !!!! Ce monsieur, m’a alors dis qu’il était locataire, qu’il n’utilisait pas les caddies recélés… on a discuté ..... et alors nous nous sommes serrés la main.

Ce monsieur dont j’ai oublié le nom était l’ami de Mme LEMARIE (nom  que jévoquerai  au sujet  du problème de la serrure cassée de ma boite aux lettres )… Puis ce monsieur,, faisait partie des rares à qui je disais bonjour.

 

2ème danger

Un autre jour, autre « client » à qui je ne dis pas bonjour. Cette fois, il m’attrape par le col de chemise tout en me traitant de raciste (rien que ça !!… Bref, je n’en menais pas largeRien que ça car, je ne lui avais pas dis « bonjour »., tout comme je faisais pour les autres, puisque pestiféré j'étais et pour un quelle raison je dirai "bonjour" à ceux qui me prenaient pour un idiot (je ne les connaissais pas tous )   !!!!

 

Ce monsieur était une connaissance (ami, famille, etc.. je n’en sais rien et peu importe) de la famille MAKOUTA. A ce sujet, j'ai eu ensuite une explication avec le père MAKOUTA. Puis les choses en sont restées là…

 

La vie réserve parfois des surprises ==> Quelque temps plus tard, un samedi après midi, le gardien n’étant pas présent, j’entend quelqu’un appeler au secours dans l’ascenseur… Visiblement cette personne semblait un peu paniquer d'être coincée dans l'ascensuer… Nous, ne nous voyons pas, lui dans l'ascensuer bloqué et moi à l'extérieur. Je lui parle, il me répond… Je lui que je vais chez le gardien, je reviens lui dire que le gardien était absent puis je trouve le numéro de téléphone de la société de dépannage de l’ascenseur. Je téléphone avec mon téléphone portable à cette société (à l'époque j'avais un téléphone portable = celui de mon employeur)… Je rassure la personne bloquée dans l’ascenseur…et lui dit que moi, je peux rien faire, que le technicien arrive pour dépanner….

Ce qui fut fait…. Puis quand cette personne est enfin sortie de l’ascenseur …. OH !! surprise, c’était cette même personne qui m’avait attrapé par le col de chemise quelque temps avant…. On s’est serré la main et j’ai été remercié un peu comme si je lui avais sauvé la vie (…. restons sérieux => Faut pas exagérer quand même, sa vie n'était assurément pas en péril ..mais il avait paniqué  .....c'était tout autant disproportionné  que de me traiter de raciste car je n'avais pas dis bonjour .. mais il ne connaissait pas les raisons de mon manque de "bonjour", donc il est excusable ) !!!

Rencontre surprise avec une personne de la famille MAKOUTA

Quelques temps après mon déménagement (après mon délit de fuite de 1999) , je croise au Kremlin Bicêtre un Monsieur de la famille MAKOUTA (sa femme est professeur d’anglais)…Nous nous saluons et causons un petit moment ensemble, c’est lui qui m’a dit :

  • Que la Famille MAKOUTA avait vendu son appartement et était partie du coté de la ville de MELUN

  • Que le Père MAKOUTA, lui avait dit après son déménagement que « M CROCHEMORE avait raison !!! ».

Bien sur, que j’avais raison, j’ai encore RAISON, mais quelle galère….. et encore aujourd’hui, je ne peux toujours pas disposer du document signé en secret, que j’ai approuvé d’office et d’autorité (contestation de M PERRIN président rejetée par le seigneur des lieux, le procureur COFEGI !!)… et bien que le pot aux roses a éclaté, je n’ai encore aucun droit !!!! Curieux !!!

 

COL DE CHEMISE

Image prise sur :

http://www.opalona.com/images/divers/col_chemise.gif

 

 

 

========================================

 

 

Des YEUX REVOLVERS .


J’attendais l’ascenseur pour rentrer chez moi.

L’ascenseur arrive et est occupé par 4 personnes.

  • La mère de Mme MAGNETTE en fauteuil roulant

  • 2 Infirmiers

  • Mme MAGNETTE

Bien évidemment je laisse ces personnes sortir, je ne dis rien et surtout je ne fais rien, nos relations étant ce qu’elle sont, je considère que tout propos ou intervention serait mal venue !!

Mme MAGNETTE croyant peut-être que j’étais son valet  et à son service (ben voyons !!) pour qu'elle  ne se charge pas de maintenir la porte de l’ascenseur pour que les 2 infirmiers puisse sortir sa mère de l’ascenseur.

(En tout cas, elle avait déjà signé la prose de son MAÎTRE GOUROU et depuis 16 ans , assurément, elle n'est toujours  pas à mon service pour m'en donner une copie conforme (c'est à dire signée)). Quelle galère !!!

OH !!! là, là, mon crime que je n'avais pas fait !!!!… On aurait mis 2 revolvers à la place des yeux de Mme MAGNETTE, il y a bien longtemps que je ne serais plus de ce monde !!

Ben voyons, ils étaient 3 personnes à s’occuper de la mère de Mme MAGNETTE, et moi, le hasard m’ayant mis là, il aurait fallu que je m’empresse à être serviable… Ben voyons… Si j’avais été absent , comment aurait fait Mme MAGNETTE, il aurait bien fallu qu’elle se passe de ma présence….et qu'elle maintienne elle-même le bouton de l'ascenseur . Comme pour elle je comptais et je compte encore pour du beurre => pourquoi aurai-je fais un effort ? Idiot j'étais avait décrété son MAÎTRE GOUROU et en prime => idiot il aurait fallu que je sois en lui faisant des courbettes et des politesses => Ben voyons !!!)

Et, elle Mme MAGNETTE, est-elle serviable ? En tout cas, elle est signataire en secret et plus outrée par mes fôtes d’or t’eau gras feu que par le fait que j’ai approuvé d’office et d’autorité son action, c’est à dire la signature en secret de l’ânerie du syndic… Ben voyons… Franchement de quoi marcher sur la tête !!!!

Mais faut pas croire, dans la tête de Mme MAGNETTE, j’ai manqué de courtoisie, je n’en doute pas… Cette Personne (Mme MAGNETTE s’interroge-t-elle parfois sur elle-même ? se regarde-t-elle dans un miroir ?) => Il n'y a qu'a se référer à son humour protecteur très démonstratif de la part d'une personne qui signe en secret la prose de son MAÎTRE GOUROU et n'est nullement troublée la moindre fraction de seconde que j'approuve d'office puis d'autorité son action !!! Assurément, les neurones des uns ne sont pas les neurones des autres !!

YEUX REVOLVERS

Image prise sur :

http://photo.lejdd.fr/media/images/ecologie/aigle-philippines-yeux/1122706-1-fre-FR/aigle-Philippines-yeux_pics_809.jpg

 

LE POLICIER JUSTICIER

 

 

Quand vous êtes considéré comme le dernier des demeurés et l'idiot du village par un MAÏTRE GOUROU, tout devient permis … Vous n'êtes assurément pas encore au bout de vos surprises à me lire. Démonstratif d'une PAUVRE FRANCE !!!


En fait, quand vous êtes désigné comme coupable (d'ailleurs, je me demande encore de quoi !!!)  alors les adeptes du GOUROU ne vous voient plus qu'avec leurs yeux de "gens parfaits" et comme vous êtes coupable désigné par seigneur GOUROU => Le tout et n'importe  quoi peut alègrement continuer et comme ils sont "parfaits" eux, ils peuvent se permettre d'en rajouter encore plus .

 

 

Bref, ça devient en fait une prison, les adeptes du GOUROU MAÎTRE a bord, pensent qu'ils peuvent donc => tout se permettre … Un peu comme certains prisonniers qui sont maltraités par d'autres prisonniers. !!! Vous n'êtes certes pas en prison, mais quelque part, vous avez le sentiment d'y être .

Dans les faits, ils sont eux-mêmes prisonniers de leurs débilités et de celles de leur MAÎTRE GOUROU et le récalcitrant qui ne veut pas courber l'échine , alors ils l'utilisent comme des enfants qui jouent un jouet .

 

 

Allez zou, pour la suite, je fais du copier/coller de ce que j'ai déjà écrit, à la police de faire son boulot puisque tout serait parfait en France parait-il (il y a longtemps que je n'y crois plus à cette perfection à la française , "mes" voyous intouchables m'ont fait retomber sur terre = fini les illusions !!)... En tout cas, si certains se figuent que ma contestation est bidon : Ils se trompent !!!! FERME je suis, FERME je resterai (même pas la moindre confrontation avec le moindre voyous et notammnent MAÎTRE GOUROU, toute mes plaintes sans suite et sans même avoir la politesse de m'en informer normalement !!! Troublant !!!); Et pourtant j'aimerai le rencontrer de nouveau MAÎTRE GOUROU pour lui remonter les bretelles => ça lui ferait énormément de bien !!!

 

Ce que j'ai déjà écrit au sujet du policer justicier :

« Un soir, croisant un copropriétaire aveugle, je tente de lui parler des caddies recélés.

Oh !! que j’aurai dû me taire, ce monsieur c’est mis en colère. Bon , je n’ai pas insisté.

Mais le lendemain, un Monsieur que je ne connaissais pas, à qui je n’avais jamais adressé la moindre parole et à qui je ne demandais rien comme à tant d’autres… je ne faisais que passer, Il me dit que j’aurai la veille agressé ce monsieur aveugle. Bien évidemment la manipulation était trop criante, je conteste essaie de dialoguer, et ce monsieur, voyant que son intimidation ne passait pas, que je ne l’acceptais pas m’a dit qu’il était de la police et qu’il pourrait dire que j’ai traité sa femme de « sale noire ».

Je l’informe que je rentre chez moi pour écrire ce fait… Je suis effondré, et écrit ce que je venais de subir.

Puis je reçois un courrier du syndic PETITJEAN (le complice) qui me remonte bien évidemment les bretelles. Je me suis expliqué par courrier à PETITJEAN, et je lui ai demandé le nom du plaignant…… J’attends encore ce jour la réponse.

Puis quand le syndic PETITJEAN fut remplacé par le syndic FONCIA  au 42 Rue Danton résidence Véronique, j’ai demandé au syndic FONCIA de me fournir copie de la trace de cette ânerie et si je pouvais enfin connaître le nom de la personne auteur de cette plainte au syndic PETITJEAN => il m’a été répondu qu’il n’y avait aucune trace.

La personne, un monsieur propriétaire d’une SAFRANNE xxxx PJ 94 et demeurant 42, rue DANTON 94270 Le KREMLIN BICÊTRE

Bref, en tout cas, la police ne m’a jamais interrogé sur cette ânerie grotesque et perverse et elle est au courant de ce que je dis depuis longtemps..

Cette personne qui serait d’après ses dires de la police et de surcroît justicière, habitait (habite encore ?) résidence VERONIQUE et utilisait les caddies recélés régulièrement entre le 42 rue DANTOIN et le Parking DANTON et donc transitait de plus sur la voie publique. Mais, les voitures de police qui faisait des rondes ne pouvaient que voir tous ces caddies qui transitaient…. Oh !! les policiers ils devaient s’en foutre comme de « l’an 40 » ou n’avait pas mission pour cela !!!. De plus cette personne qui serait de la police fait probablement partie de ceux qui n’avaient pas compris ma question en AG à ce sujet !!!! »

 

Remarque : J'attends encore et désespérément, depuis des années, le dépôt de plainte dans un commissariat de l'épouse de cette personne qui serait policier. En tout cas, les policiers peuvent le retrouver, car le propriétaire d'un safranne demeurant dans les années 1990 au 42 Rue Danton 94270 Le Kremlin Bicêtre N° xxxx PJ 94, ça ne doit pas courir les rues et il ne faut pas sortir de l'ENA pour retrouver le propriétaire dans les fichiers administratifs de notre PAUVRE FRANCE . => Bien évidemment, pour les policiers, ce ne peut être qu'une bagatelle de retrouver cet individu et son épouse pour qu'elle daigne enfin porter plainte contre moi.


Résumé :

 

Comme ce «parait-il» policier a été informé par moi que j'enregistrai sa débilité (une de plus dans le forêt de débilités qu'ils m'a fallu supporter. Quel travail !! Quel LABEUR !!!). Ce «soi-disant» fonctionnaire de police a pris les devant en écrivant a son syndic de copropriété PETITJEAN. Lequel syndic PETITJEAN m'a écrit une lettre de reproches, à laquelle j'ai répondu en demandant le nom du plaignant , puis pas de réponse de ce syndic PETITJEAN. (Rappel le syndic PETITJEAN est le complice de MAITRE GOUROU = syndic AFU = celui qui a refusé de porter le chapeau de la magouille par la fin de non recevoir que MAÎTRE GOUROU a reçu en allant négocier chez lui).

 

 

ZOU => proposition de travail pour le docteur Alain le Hyaric qui a travaillé sur les problèmes en copropriété . (voir les liens sur les études et travaux du Docteur Alain Le HYARIC).

 

La proposition de Travail est ici ==> : Il est totalement anormal qu'un lâche anonyme puisse se plaindre abusivement d'un autre copropriétaire auprès d'un syndic et que ce lâche anonyme puisse rester définitivement anonyme. Les syndics devraient avoir le devoir de veiller dans ce cas de figure à la communication complète de la plainte formulée par le plaignant (lutte contre l'obscurantisme oblige). Sinon, si anonymat voulu par le plaignant, que les syndics s'abstiennent alors, de faire le moindre reproche à un autre copropriétaire !!!!! Là, cohérence il y aurait car dans une république saine, les citoyens, qu'ils soient policiers ou pas se devraient de s'assumer. Et je dirai même qu'un policier devrait assumer plus que d'autres !!!!

En d'autres termes : les syndics ne sont pas des procureurs , ni des  justiciers , si plainte il y a d'un copropriétaire contre un autre => le devoir des syndics devrait être  de demander au plaignant de s'assumer en allant porter plainte dans un commissarait de police et non  de se cacher sous un anonymat ultra secret  pour que le syndic fasse  ce salle boulot de débiles à leur place . Il en va des bonnes relations entre corpopriétaires.

et un autre comble dans cette arnaque , tandis qu'hallucination collective il y avait, ce serait à moi de consulter un CMP => Ben Voyons !!!!!  je le dis et le répète, elle est criblée de combles cette arnaque lamentable , à tel point que je n'arrive plus à les compter ... eh oui !! (CMP = Centre médico-psychologique)

 

Le comble (elle en est criblée de combles cette arnaque),là encore le comble de cette arnaque est que ce «parait-il» policier a aussi été arnaqué par la double assurance concernant la copropriété «Parkings DANTON» !! S'en est-il rendu compte ? Peut-être pas encore , après tout ???? Qui sait ?

 

Autre comble : Comme j'étais l'idiot du village du kremlin Bicêtre et regardé de travers par les regards en coin (démonstratif de l'état d'esprit car MAÎTRE GOUROU l'avait décidé : l'idiot n'était que moi) => lui  (le parait-il policier ), il connaissait mon nom et moi, je n'ai même pas le droit de connaitre son nom de  plaigant abusif , je n'ai que réussi à "pomper" le N° d'immatriculation de sa voiture !!!! PAUVRE FRANCE !


 

Précision, quand je dis policier, je n'en sais rien, il m'a tout simplement dit qu'il travaillait dans la police. A quel poste ? Alors là, mystère !!!

Assurément du Grand, de l'énorme foutage de gueule (l'expression convient à 100%) cette arnaque et strictement sur toute, sur assurément toute la ligne d'années en années avant mon « délit de fuite » prémédité !!!

 

Sur ce, j'étais l'idiot du village au kremlin Bicêtre et j'ai été obligé de fuir, mais  j'espère au moins que M Christophe Gilbert, se servira de mon blog pour ne pas être le peatbull de MAVES.

 

Justicier Masqué 

image prise sur :

http://www.deguisementsonline.com/img/p-deguisementsonline.com/1908-2317-large.jpg

 

 


===================

 

Avis de lettre recommandée volé, Gommé et déposé dans ma boite aux lettres.

 

Un jour je trouve dans ma boite aux lettres un avis de lettre recommandée.

Au passage ma boite aux lettres était une poubelle permanente ou presque J'avais même la hantise de rentrer du travail, de peur d'y trouver le foutoir.(j'y reviendrai). 

Toutefois, cet avis de lettre recommandée m'était en apparence destiné car mon nom était écrit dessus.

En fait il s'agit de la partie carbonée de l'avis de lettre recommandée laissée habituellement par le facteur dans la boite du destinataire.

Le nom du vrai destinataire avait été gommé et mon nom et adresse écrit au stylo à bille.

Bien sur comme j'étais l'idiot du village j'ai pris cet avis de lettre recommandée et je suis allé à la poste avec. Franchement , qu'aurai pu faire d'autre un idiot du village ?

 

Bien sur, à la poste, la dame qui me reçoit me répond que cet avis de lettre recommandée ne m'est pas destiné.

- Cette dame de la poste, inscrit sur l'avis de lettre recommandée mon N° de téléphone de l'époque, c'est à dire : 0146717533 (N° de téléphone avant mon délit de fuite du tribunal de l'occulte auto-constitué)

- Puis cette dame fait une photocopie de cet avis de lettre recommandée.

- Elle me redonne l'original et me dit, qu'elle fera des recherches et me téléphonera

=> J'attend encore l'appel téléphonique de cette dame de la poste


Sur l'image de la copie ci-dessous de cet avis de lettre recommandée, vous y trouverez

 

- 1 - Mon adresse au tribunal de l'occulte auto-constitué écrit probablement par une science infuse (bref, un pervers assurément). Oh, ils s'amusaient gaiement . MOI PAS !!!

- 2 - Mon N° de téléphone de l'époque écrit pas la dame de la poste.

- 3 - Des chiffres entourés de cercles écrit par moi lors d'une tentative personnelle d'étude graphologique infructueuse. (il m'aurait fallu l'écriture de tous pour comparer et m'y retrouver). Remarque : je ne suis pas graphologue.

- 4 - Puis je me suis rendu compte que bien que gommé, on arrivait encore a deviner (je dis bien deviner en orientant le document) le nom du vrai destinataire. Peut-être est-ce toujours le cas 14 ans après ? Je n'ai pas revérifié.


avis lettre recommandée volée gommée et mon om écrit de

 

Donc, voila l'un des exemples a quoi s'amusait au moins un pervers => Voler un avis de lettre RAR, le GOMMER, mettre mon nom dessus et le déposer dans ma boite aux lettres.

 

Question : ce (cette) pervers (e) qui s'amusait bien ne s'est même pas rendu compte de la volonté de MAÎTRE GOUROU de mettre ma réserve à la trappe => s'est-il rendu compte en 1999 que double assurance il y a eu ? J'en doute encore !!!

 

J'en ai des milliers de questions qui trottinent dans mon crâne .

une question parmi d'autres => la date mentionnée sur cet avis est fin 1996 et justement c'est en 1996 que le sans suite discret et confidentiel a été décidé concernant ma plainte de 1995. Le pervers en question en était-il informé de ce sans suite ? Assurément, personne ne se précipitera pour venir m'en informer !!

=======================

Cet article va être êtremement laborieux en débilités et âneries diverses et variées  !!!

Il me faudra du courage a 2 mains pour le rédiger !!!

rué par terre ... et j'en passe d'autres, ça viendra !!!!

 

mais je vais y arriver !!!! quand ? eh bien quand j'aurai décidé !!!

 

Commenter cet article