- 7 - Préambule à la lettre d'outrances

Publié le par troublante-republique.over-blog.com

 

 Préambule à la lettre d'outrances

 

Dans notre république, pays des droits de l'homme, serait-ce un crime de lèse majesté que de demanderà d'autres citoyens de s'assumer clairement , surtout s'ils magouillent ? 

 

 

  • 1 – Réception du PV du Get-appens (réunion de CS du 16 juin 1994)

 

Il s'agit du PV de cette réunion de CS 16 juin 1994. (réunion ayant eu lieu moins de 2 mois après ma réserve très sérieuse faite en AG).

 

Alors là,dans sa prose , le maître magouilleur toujours sans le moindre complexe , ni pudeur m'accuse de malveillance (rien que ça , surtout de sa part à lui qui magouillait déjà en secret et déjà magouillait ailleurs dans son château en employant un vrai/faux salarié , cela je ne le savais pas , je l'ignorai, bien sur … je vous dis, rien absolument rien n'arrête et ne peut arrêter un intouchable, tout lui est permis.. et ce n'est pas fini , d'autres termes suivront …... probablement normal dans ses neurones car il doit encore se croire au moyen âge. Je le voyais déjà déguisé en seigneur armé d'une épée comme les seigneurs d'un autre temps .. assurément et quelque part, je vous assure => je ne me trompais pas.

Ah oui, j'allais oublier, il m'accusait aussi de grandiloquence

Soyons et restons sérieux => Poser notamment une réserve très et trop sérieuse en AG sur 50% de nos décomptes allant systématiquement à la trappe , serait-ce être grandiloquent ?) .

Là, je commence à avoir une certitude qui est => assurément il doit en connaître un sacré rayon !!! 

Toutefois, il me faut le reconnaître, dans sa prose il relate «assez bien» son long , très long monologue de prise en main de la situation. Mais : que d'omissions !!!!! Bref, il ne relate que ce qui convient à sa chapelle !!! Au passage, ne restez toujours pas troublés .... la partialité de ce PV de CS rédigé par le GOUROU est telle qu'il est et ne reste que 100% le  JOUR et la NUIT avec un PV de médiation (son anti-clone).rédigé par la suite par un médiateur. J'y reviendrai par la suite en publiant cette médiation . PV de médiation, rédigé sans lui par un "médiateur" , dont la rédaction est pratiquement 100% les dires des autres membres du CS , mais qu'ils n'ont pas voulu signer car ils exigeaient que j'accepte la dernière phrase qui en faisait un complément de la prose de leur GOUROU, ce que bien sur, j'ai refusé ..    

NE RESTEZ pas troublés, restez toujours bien assis :=> donc, et par la suite, il y a 2 ème PV pour cette réunion de CS - PV de médiation avorté .

2 PV pour cette réunion de CS du 16 juin 1994, c'est à dire

- d'une part,  la rédaction du GOUROU signée très secrètement (mais, dans tout secret, il y a parfois des failles) et dont je réclame copie conforme (signée) depuis plus de 16 ans. Signé secrètement le 27 juillet 1994 en réunion de CS, sans le mentionner dans le PV de cette réunion de CS du 27 juillet 1994 (voir lettre de Mme Carlier). Le GOUROU, en prime a très probablement été rémunéré de sa présence pour en obtenir une signature secrète des autres membres du CS et peu après il écrira, toujours sans complexe tout en niant vaseuse-ment cette signature ,  qu'il en assume l'entière responsabilité , bref, droit dans ses bottes (curieuses bottes)..

 +

- d'autre part, la rédaction de la médiation signée par moi seul en ayant pris la précaution d'y enlever la dernière phrase qui en faisait un complément à la prose du GOUROU et parmi tous les combles (il n'y a que des combles dans cette arnaque) , cette médiation, je n'y ai que très peu participé et son contenu est pratiquement et à 100% plus le fait des autres membres du CS que mon fait. Surtout, ne pas se Gausser, c'est bel et bien ça !!! du COLUCHE !!!! ).. Je confirme => La rédaction de la médiation n'étant et ne restant que 100% le jour et la nuit comparée à  la rédaction du GOUROU).

 

  • 2 – Donc, en ma qualité de malveillant , je me permet d'écrire à mon seigneur le patron maître à bord . Je lui demande d'avoir la bienveillance de faire signer sa prose par les autres membres du Conseil Syndical

 

  • 3 – Bien évidemment sa réponse est vaseuse, je ne m'attendais à rien d'autre. Bref, il me prétexte que les membres du conseil syndical font ce qu'ils veulent.

 

  • 4 – Je lui répond alors avec la copie de qui est écrit dans le règlement de copropriété, à savoir que les PV de Conseil syndicaux SERONT (je dis bien SERONT) signés par les membres du conseil syndical présents (assurément, moi, je n'ai jamais et n'aurai jamais signé une telle prose même si ce n'étais pas moi qui était accusé de façon honteuse par un GOUROU). Donc, j'exigeai de lui que le règlement de copropriété soit appliqué . Le faire signer , pour ne pas perdre la face, il le fera signer par la suite.J'en ai une preuve très VÉRIDIQUE (en prime, il est même écrit que ce n'est que la VÉRITÉ). Je lui demande, bien sur de m'en envoyer une copie conforme (c'est à dire signée) , alors là, la copie conforme, je l'attends encore , plus de 16 ans que je l'attend . Je n'afficherai ici, la copie conforme que lorsque je l'aurai. Probablement pas demain la veille.

     

Alors là, le maître absolu n'a pas dû apprécier . Il devait penser qu'il y perdait sa souveraineté (?). J'ai du le déstabiliser, il lui fallait très probablement reprendre la main.

 

Curieux, extrêmement troublant => Malveillant à ses yeux serait celui qui :

  • Pour l'intérêt général de la copropriété pose une réserve très sérieuse en AG sur 50% de nos décomptes qui vont systématiquement à la trappe d'années en années. => Résultat : même cirque les années suivantes 

  • Ose évoquer un problème de caddies de supermarché recélés et stockés dans les parties communes .(remarque : ils y tenaient comme à la prunelle de leurs yeux aux caddies recélés)

 

Je persiste et je confirme : Rien , absolument rien n'arrête un Maître absolu et je n'ai pas encore tout relaté, ce n'est pas encore fini, à tel point que, probablement dérouté, en tout cas, sérieusement vacciné => j'organiserai dès janvier 1998, mon délit de fuite prémédité, secret et organisé pour 1999 (2 ans de préméditions) . Bref, mon délit de fuite prémédité de ce tribunal auto-constitué !!!!

 

Que trouve-t-il comme astuce le maître absolu et intouchable ,je vous le donne en Mille =>

 

Il convoque , en toute urgence le Conseil Syndical pour le 27 juillet 1994 .

 

  • 1 - Je ne suis pas informé, ce qui n'est que normal puisque j'avais démissionné le 16 juin 1994. (il ne faut pas croire, parfois il y a quelques petites choses normales et qui tiennent la route)

  • 2 – Urgence il devait y avoir pour le 27 juillet 1994, car la précédente réunion de CS datait du 16 juin 1994( cette réunion en sa présence et  destinée à faire de moi le PESTIFÉRÉ a probablement été facturée aux copropriétaires, je n'en doute pas, donc et ne pas en rire (Merci), il m'a probablement fallu payer pour ma part de millièmes pour être désigné comme pestiféré .

 

Ceci dit, ce syndic « bienveillant », bof, "bienveillant" => Il faut le dire vite, même très vite . OUI, je dis bel et bien : Il faut le dire plus que très vite ...n'étant nullement éclairé, je dirai qu'il faut le dire à la vitesse de la lumière. Ce 27 juillet 1994, en plus d'obtenir secrètement la signature de ses complices, il savait déjà qu'il avait sciemment (oui, je dis bien sciemment) omis de m'envoyer le PV de l'AG contenant ma réserve faite en AG le 4 mai 1994 (délai de 2 mois déjà dépassé). Dans sa lettre d'outrances , ça s'éclaircit encore plus qu'il est apte à tout et n'importe quoi, notamment en niant effrontément que j'ai bel et bien voté CONTRE une résolution (le Quitus et ma réserve). Pour lui syndic professionnel "hautement chevronné" à le croire , il prétextait, sans le moindre complexe, mais avec la certitude d'un menteur que je n'avais voté aucune résolution et donc se permettait de me demander de relire ce PV d'AG qu'il reconnaissait ne pas m'avoir envoyé (eh oui, ne restez toujours pas troublés→entre autres débilités  Il me fallait relire, ce que je n'avais pas reçu et qu'il reconnaissait ne pas m'avoir envoyé).

En fait et ne soyons pas naïfs , que font-ils ce 27 juillet en réunion de Conseil Syndical ? Eh bien le maître absolu obtient la signature des autres membres du CS de sa prose concernant le Conseil syndical du 16juin 1994 (prose qui me qualifiait de malveillance et de grandiloquence) . Et, je n'en doute pas, pour ma part de millièmes, j'ai payé pour cela.


Ne soyez pas étonnés, mais par la suite, l'un des signataires en secret ira même jusqu'à aller semer le Ramdam dans une assemblée générale d'une autre copropriété pour évoquer l'indélicatesse d'un syndic extérieur à ces 6 copropriétés. Mais, ne soyons pas naïfs : ça c'était pour que l'obscurantisme perdure encore plus, je m'en expliquerai par la suite avec preuves. Je le dis et le répète, de sacrés lascars "mes" voyous et j'insiste fermement . Je me demande comment certains neurones son ficelés, ça m'échappe !!! Comprenez que moi, plus rien absolument rien, ne peut m'étonner, je suis très clairement plus que vacciné !!

 

Ci-dessous : la preuve qui n'est que VÉRITÉ (ce n'est pas moi qui le dis, c'est écrit dans la preuve) de la signature de la prose du maitre absolu par ses complices + Voir l'image en fin de page  :


Jeannie CARLIER

94270 KREMLIN BICETRE

KB, 04/06/95

Cher Monsieur Crochemore,

Je suis bien entendu toute prête à vous confirmer par écrit tout ce que j’ai pu vous direoralement , puisque je ne vous ait dit que la vérité.

Rencontrant Mme Fouquet, je pense vers le mois de février, je lui ai fait part de mon projet de tenter une conciliation entre vous-même et le CS en rédigeant un PV du CS qui satisfasse tout le monde. Mme Fouquet a jugé que c’était une excellente idée.

A cette occasion, elle a éclairé ma lanterne à propos de deux questions que je me posais.

Sans conteste possible, la copropriété avait bien voté pour la peinture rose

Les facilités de paiement : Mme Fouquet et Mme Magnette, chacune de son côté, en tant que copropriétaires et non en tant que membres du CS, estimant qu’il n’était pas juste qu’elles fassent l’avance d’une consommation d’eau toujours surestimée, ont averti le syndic par lettre qu’elles ne règleraient qu’une partie (j’ai oublié la proportion, peut-être la moitié) de la consommation estimée.

C’est aussi lors de cet entretien impromptu que Mme Fouquet m’a informée qu’en fait le PV du CS de juin 94 avait été signé lors du CS de juillet 94, ce qui m’a été confirmé par M. VILAIN lors de la réunion du 26 mai ; ou l’on s’est efforcé d’arriver à une rédaction acceptée par tous du CS de juin 94 (efforts qui n’ont pas abouti). C’est un peu plus tard que je vous ai fait part du fait que le PV de ce CS avait été signé par les membres du CS, sauf vous-même en juillet.

J’espère que ces précisions sur des points qui n’ont rien de confidentiel, répondent à votre question, et je reste à votre disposition.

Bien amicalement

 

J.CARLIER


Remarque : Cette dame écrit bel et bien , je cite : « ….je ne vous ait dit que la vérité ,,,» + elle écrit bel et bien, je cite : « … m'a informé qu'en fait le PV du CS de juin 94 avait été signé lors du CS de juillet 94 ... » => 16 ans que j'en attends la copie conforme , c'est à dire signée … OUI : plus de 16 ans, quel TRAVAIL. 16 ans que j'attend que des menteurs, que des complices s'assument ... Quel TRAVAIL !!!.Quel Labeur dans notre très curieuse République 

Surtout ne soyez pas déroutés, la lettre d'outrances que j'ai reçu par la suite n'est qu'un Torchon (j'emploie le terme qui convient) . OUI, elle n 'est et ne reste qu'un TORCHON. Bref, au moins et je n'exagère que très , très peu .. une intimidation , une injure, une culpabilisation, un mensonge par ligne, bref, une débilité par ligne . OUI, un véritable torchon de professionnel apte à tout et n'importe quoi et je pèse avec conscience les mots : Un torchon bourré de tout et n'importe quoi, surtout avant de lire ce document outrancier (quand je l'aurai mis en ligne) : accrochez vous aux branches , car ça tangue sérieusement comme un bateau ivre tout ce qui est écrit dans cette lettre outrancière.

En tout cas et assurément, ça fait MAL, très MAL a celui qui reçoit un tel torchon.

Il va me falloir bien dormir et du courage avant de poster le torchon du seigneur intouchable.

 

CARLIER

 

L'outrance est aux aguets 

image prise sur :

http://jjblain.pagesperso-orange.fr/new_site/apprendr/theorie/visage/johnny00jeffpetit.gif

 

Commenter cet article